Pourquoi investir avec un compte titres ?

Beaucoup de particuliers se tournent aujourd'hui vers plusieurs activités et investissements supplémentaires afin de pouvoir faire des économies ou encore  pouvoir terminer le mois.

Il y a plusieurs moyens pour faire  des investissements, tout en ayant aucune notion en économie. On peut par exemple se lancer dans l'immobilier, mais cela requière un capital initial important, c'est pourquoi, beaucoup de gens se tournent vers le trading en ligne, ou tous ce qui est investissement en bourse. 

En effet, cette activité s'est beaucoup démocratisée ces derniers temps, avec l'apparition d'internet et les brokers en ligne, qui proposent des services très adaptés aux néophytes

[c-inserter n=1]

Ce qui rend cette activité encore plus intéressante, c'est le fait qu'on peut se lancer avec seulement 10 euros ! Oui, ce n'est pas une blague, vous pouvez vous lancer dans la bourse, avec seulement 50 euros. Certains courtiers acceptent même un dépôts initial de 10 euros. 

Toutefois, avant de se lancer, il faut bien étudier ses positions, ses moyens, ses objectifs et les outils qui sont disponibles. Continuez votre lecture pour avoir plus d'informations sur le sujet. 

Qu'est ce qu'un compte titre ?

Il y a plusieurs moyen pour investir en Bourse et plusieurs méthodes. Le compte titre est le compte le plus prisé par les particuliers.  Il existe plusieurs autres comptes : PEA, PME, compe titres… En ouvrant un compte titre chez un courtier en ligne, ou dans une banque, vous vous offrez l'occasion très intéressante d'investir en actions mais pas que ! Le compte titre vous permet d'investir en produits dérivés, dans les obligations, et même dans les OPCVM. Certes, ce genre d'investissement est très risqué, mais il est tout de même, très intéressant et peut générer des gains très intéressant.

[c-inserter n=2]

Pourquoi ouvrir un compte titre ?

Pour commencer, expliquons ce que c'est qu'une bourse de base !  En effet, les grandes sociétés et entreprises connues ou pas, qui cherchent à se financer, mettent en vente des actions. Une action est en quelque sorte, une fraction de la société. Lorsque vous achetez une action, vous avez acheté une partie de la société, et l'importance de cette ''partie" correspond à l'importance de votre investissement. Vous êtes alors, un actionnaire et vous faites partie de l'actionnariat de l'entreprise X. Par exemple, si vous achetez une action Facebook, vous devenez un actionnaire dans cette firme, peu importe à quelle point cette entreprise est importante, elle met toujours une partie de ses actions pour les investisseurs particuliers. Vous serez alors, aussi intéressé par les évènements qui touchent Facebook, et les évènements et l'actualité de ses concurrents et ses partenaires, que Mark Zuckerburg ! 

Toutefois, il est impossible de rentrer directement en contact avec l'entreprise en question. C'est plutôt insensé de frapper à la porte de l'administration d'une très grande firme qui génère des milliards et des milliards pour leur demander de vous vendre une  action à 10 euros ! Pourtant ceci est possible, mais pas en frappant à des portes. 

Ces entreprises mettent leurs actions à la disposition de leurs clients de le marché initial. Ce dernier est fréquenté par les grands investisseurs, ou les autres grandes sociétés et le plus important, par les brokers ou les courtiers.

Les courtiers ou broker en anglais, est l'intermédiaire entre un investisseur particulier et les grandes entreprises cotées en bourse. Il vous donne un accès direct au marché boursier. Pour pouvoir y accéder, vous devez ouvrir un compte titre chez un courtier en ligne. Dans ce dernier, vous allez placer des "funds", . C'est le montant que vous allez mettre sur votre compte en euros ou en dollars ou même en crypto monnaie. C'est là aussi que vous allez placer les produits financiers que vous avez achetés, vos actifs, qu'ils soient des paires de devises, des actions, des matières premières , des produits dérivés, des obligations …. 

Si vous ne voulez pas ouvrir un compte titre chez un courtier en ligne, ou que vous êtes plutôt sceptique, vous pouvez ouvrir un auprès de votre banque ( banque en ligne ou une banque traditionnelle ). Dès lors, vous pouvez commencer à vendre et à acheter des produits financiers. Ainsi, on peut dire que vous êtes actif en bourse. Si l'action que vous avez acheté appartient à une entreprise publique, on parle alors de  privatisation.

[c-inserter n=3]

Si vous avez déjà acheté déjà les actions des grandes entreprises lorsque ces dernières ont été privatisés, alors, votre banque vous a automatiquement ouvert un compte titre. 

Le principe de base de tous les investisseurs et les traders du monde entier ( en tout cas, ceux qui réussissent ), c'est qu'il ne faut jamais investir un montant qu'on est pas prêt de perdre. Cela veut dire quoi ? En fait, en bourse, comme pour la plupart des secteurs d'investissement,  les probabilités de réussites sont égales aux probabilités de perdre, donc, il faut s'attendre à perdre son argent ou une partie de son argent. Ce n'est pas un règle, mais il faut garder à l'esprit que c'est quelque chose qui arrive. Pour faire court, il ne faut jamais investir son économie pour le court terme. Et ceci, peu importe le cas ou les événements ,même si vous disposez du meilleur conseiller financier, et de bonnes connaissances en la matière, le risque est toujours là, car le marché financier, ou le marché boursier, est un marché vraiment imprévisible. En quelques secondes, ou suite à une actualité, tout peut basculer. L'avenir des grandes entreprises  est improbable, et tout le marché repose sur ces entreprises. 

L'autre principe majeur dans l'investissement, qu'on doit absolument respecter, c'est de toujours diversifier les placements de son comptes titres. Comme on l'a précisé un peu plus haut, si vous achetez une action d'une entreprise, vous serez le propriétaire d'une partie de cette entreprise. Bien que ce titre est très intéressant, il a un côté un peu obscure ! En effet, vous allez lier votre sort à celui de cette entreprise. Si cette entreprise enregistre une grande croissance, et des revenus très important, la valeur de vos dividendes est alors  augmenté et votre compte titre a beaucoup de potentiel. Par contre, dans le cas contraire,  votre compte titre, va en pâtir. C'est pourquoi, il est très important, de placer son argent dans plusieurs actifs différents. Par exemple, vous pouvez acheter des actions, et investir dans le marché du Forex avec les paires de devises, ou encore, acheter de la matière première ou peu importe, le secteur qui vous intéresse le plus, mais le mieux serait d'investir dans plusieurs produits financiers. 

En fait, il y a  deux façon pour générer de l'argent avec les comptes titres : les plus values et les dividendes :

  • Les dividendes c'est les bénéfices qui sont générés par l'entreprise, et qui sont distribués à tous les actionnaires de cette entreprise, qu'ils soient des investisseurs professionnels (des entreprises par exemple), ou encore, des investisseurs particuliers. Ici, l'entreprise a le droit de verser les dividendes ou pas.
  • Les plus values c'est les gains générés lorsque vous revendez les actions de cette entreprise, à un prix plus important que celui de l'achat. Sinon, on parle alors, des moins value.

Les frais de courtage, de transfert de compte titre, et de garde

L'ouverture d'un compte titre est gratuite, par contre, vous allez devoir payer des frais pour chaque opération que vous effectuez avec ce compte. Ces frais, sont librement fixés par  les établissement. Les frais de courtage sont les frais que vous payer pour toute opération de vente ou d’achat avec le compte titre. Ils sont calculés en pourcentages, et vous devez   payer des frais encore plus élevé si le montant de votre transaction est faible. 

[c-inserter n=4]

De plus, vous allez devoir également, payer ce qu'on appelle, les droit de garde. C'est une commission qui est calculée en %  de la valeur générale de votre compte titre, et à laquelle s'ajoute un montant fixe qui est le forfait annuel exigé par votre banque/courtier, il est lié à chaque actif de votre compte titre et qui correspond à une ligne. 

Autrefois, les valeurs mobilières (ce sont des produits  financiers qui se trouvent dans le marché boursier ou tout autre marché financier, et qui peuvent être détenu par une personne morale, ou physique, telle que ; les actions, les produits dérivés, les paires de devises…), existaient uniquement sous une forme matériel (papier…), chose qui limitait vraiment, les établissements financiers, car ils étaient obligeait de les garder dans des armoires bien sécurisés,d'où, d'ailleurs le nom de : frais de garde ! Pour indiquer les frais que dépensait la banque ou le courtier pour garder votre compte titre. Mais depuis 1989; ces valeurs mobilières se sont dématérialiser mais le droit de garde est toujours là.

Et enfin, lorsque vous quittez votre banque chez laquelle vous avez ouvert un compte titre, vous allez devoir payer des frais supplémentaires, appelés : les frais de transfert. Ils servent à transférer votre compte  titre, vers l'autre banque. Donc, avant d'ouvrir, de fermer ou de transférer un compte titre, il faut réfléchir deux fois, car les frais peuvent être vraiment dissuasif.

Comment gérer ses placements dans un compte titre ?

Investir dans la bourse c'est bien, mais dans quoi va t on investir ? En effet, l'étape cruciale dans l'investissement en bourse, c'est le choix de la valeurs mobilière que vous allez mettre dans ce dernier. C'est un choix très important, c'est pourquoi il faut prendre tous son temps pour constituer son porte feuille boursier.

Comme on vous a expliquer, il y a plusieurs moyens pour faire des investissement dans un compte titre. Vous pouvez y placer vos économies, dans le but de les conserver pendant un bon bout de temps, voir pendant de longues  années. C'est le cas d'une utilisation d'un compte titre sans être trop actif. Au contraire, vous pouvez l'utiliser de manière plus dynamique, avec des transactions régulières, et sur de courtes périodes, afin d'empocher des plus values une fois que le marché et en progrès.

Ce sont les utilisations les plus fréquentes d'un compte titres , mais ce ne sont pas les seules  ! Ce compte peut également accueillir ce qu'on appelle des obligations. L'achat d'une obligation est l'équivalent de prêter de l'argent à une entité morale, l'Etat par exemple, ou alors une très grande entreprise, un département, une commune, une région… En échange, vous allez recevoir des intérêt en fonction du taux connu lors de la souscription. Chaque année, à une date précise, un coupon, est versé directement sur le compte titre, sans aucune intervention de votre part. 

Sachez que les obligations sont négociables en bourse et sont même coté, donc, rien ne vous oblige à les conserver. Le cours d'une obligation varie selon leur taux d'intérêt au moment de la vente.  

Si toutefois, vous êtes indécis, et vous ne savez pas sur quelle  actif investir, action ou obligation, vous pouvez utiliser des instruments de gestion collectives telle que le Sicav ou le FCP (pour fonds communs de placements) qui sont tous regroupés sous le sigle de OPCVM : en référence à l'organisme de placement collectif. Ici, ce n'est pas, ni votre banque ou courtier qui s'occupera de la gestion de votre compte titre, mais un professionnel. Ce dernier va se charger de la sélection des titres pour vous. 

Fiscalité des comptes titres

[c-inserter n=5]

Si vous bénéficiez d'aide, il faut être très prudent. Il en est de même pour les prestations sociales et d'exonération fiscales. Les plus values (ou les produits), et les dividendes (ou les revenus), qui sont procurés par votre compte titre sont imposables par l'Etat français, et peuvent vous mener vers les revenus à ne pas dépasser, si vous réussissez à générer beaucoup de gains. Afin d'éviter cette imposition, les investisseurs, choisissent généralement d'ouvrir un compte PEA ou alors, un Plan d'Epargne en Actions, qui va fonctionner comme un compte titres, mais qui sera soumis à plusieurs autres contraintes. 

Plan d'épargne actions ou compte titre ?

De façon générale, les épargnant optent pour l'enveloppe fiscale PEA. L'investissement en action est plutôt considéré comme un investissement sur le long terme. C'est en effet, pourquoi les investisseurs choisissent toujours d'investir sur le PEA car il bénéficie d'une meilleure fiscalité sur le long terme.

Vous vous posez certainement la question, maintenant, pourquoi doit on investir sur un compte titre si le PEA a une meilleure fiscalité ? Et bien, parce que ce dernier a beaucoup de limites ! Effectivement, le PEA est strictement réservé pour les actions européenne uniquement. C'est à dire que vous allez devoir acheter uniquement les actions des entreprises européennes. donc, vous ne pouvez pas investir dans les grandes entreprises mondiales, telle que Amazon, Apple,Facebook, Samsung … ou tout autres entreprise qui n'est pas coté dans l'une des bourses européennes. 

Par contre, le compte titre, vous permet d'investir dans toutes les actions du monde, peu importe les bourses dans lesquelles ils sont cotés.

Le premier avantage d'un compte titre est alors le fait que vous allez pouvoir diversifier votre porte feuille boursier, chose qui est très limité avec le compte PEA.

Le deuxième avantage du compte titre, c'est son  montant maximal de l'investissement. En effet, après 18 ans,  chaque investisseur n'a le droit qu'un seul compte PEA avec un montant maximal d'investissement, limité à 150 000 euros.  Certes la valeur de votre compte, peut largement dépasser les 150 000 euros, si votre investissement réussit et que vos actions s'apprécient, mais vous ne pouvez pas investir plus. Par contre, avec un compte titre, vous pouvez investir de façon illimité, il n'y a aucune contrainte, et aucun plafond. Vous pouvez ouvrir, autant de comptes titres que vous voulez. 

Enfin, le dernier avantage du compte titre, comparé au compte PEA, c'est le fait que vous pouvez retirer l'argent de votre compte, à n'importe quel moment, sans pour autant devoir fermer/bloquer les versements en cours ! 

Dans un compte PEA, à l'instant où vous retirez un euro, vous n'avez plus de droit de faire des versements. Ceci est contraignant, surtout pour les chercheurs d'opportunité de dividendes qui veulent bénéficier des rendement reçus par leurs actions. 

Donc, pour résumer voici les avantages du compte titre :

[c-inserter n=6]
  • vous n'avez aucune restrictions par rapport aux titres,
  • vous avez un choix plus important en matière d'ETF et de OPCVM,
  • vous avez un accès beaucoup plus avantageux au système de règlement différé,
  • vous avez l'opportunité d'utiliser les produits dérivés.

Fiscalité, la grande limite du compte titre  ?

Par contre, le grand point noir du compte titre, c'est sa fiscalité. En effet en France, on cherchait à encourager les investisseurs français à faire de l'actionnariat populaire, et les attiraient avec des fiscalités avantageuses. Le compte titre lui, n'avait pas une fiscalité adoucie ! Sachez toutefois, qu'il y a beaucoup de limite par rapport à la durée de la détention, du retrait et de l'approvisionnement du PEA afin de pouvoir profiter de ses avantages fiscaux (tous ceci a été bien expliqué dans le paragraphe précédent). 

Après la loi de finance de 2018, et suite à la mise en place de ce qu'on appelle la flat tax ou alors, le prélèvement forfaitaire unique, qui est destiné pour les comptes titres, les choses ont un peu changé.

En effet, jusqu'en décembre 2017, la détenteur d'un compte titre devait payer des impôts pour les plus values en fonction du barème IR, après un abattement de détention. Dans le barème IR, même les dividendes sont imposables. Donc, l'addition sera vraiment importante, des fois elle peut atteindre les 60 %.  Par contre, après janvier 2018, et grâce à la nouvelle loi du PFU, les comptes titres ont maintenant une imposition du taux forfaitaire qui ne dépassent pas les 30 % peu importe votre durée de détention. Les abattements seront également supprimés.

Dans les tranches marginales supérieurs, les personnes imposées, et les investisseurs, qui n'ont pas leur compte titres depuis longtemps, sont gagnants. L'application du prélèvement forfaitaire, pénalise la détention d'une action pour une longue durée. 

Pour finir, sachez que la fiscalité est une chose importante à étudier mais elle ne doit en aucun cas, vous limiter et limiter vos besoins. Car, entre un compte titre imposable, qui gagne, et un compte PEA non imposable qui perd, le choix est évident ! 

Comparatif entre les comptes titres et les courtiers 

Les offres des comptes titres sont différents d'un courtier à un autre. Donc, avec toutes cette concurrence, il est important  de bien analyser les offres afin de tomber sur la meilleure. Pour vous aider à prendre votre décision, voici les meilleurs courtiers qui proposent les meilleurs offres du moment : 

  • le courtier DEGIRO : 0.04 % pour chaque ordre et sans un minimum si vous trader sur l'EuroNext. Il vous permet d'accéder à plus de 2 million d'instruments différents sur 60 bourse à travers le monde entier. DEGIRO n'a  aucun frai supplémentaire. L'inscription en ligne est complètement  gratuite.
  • Le courtier eToro : vous pouvez trader toutes les actions, avec 0 % de commission.

Parlons maintenant, des meilleures banques en ligne, qui vous permettent de faire des investissements gagnants avec le moins de frais possibles :

  • Bourse direct : vous pouvez faire des ordres à 0.99 euros. Vous avez une formation gratuite, et les frais de vos transferts sont offerts.
  • Binck.FR : vos transferts sont à 100 % remboursé avec un limite de 2 000 euros.
  • B FOR BANK : vous avez 100 euros offerts et plus de 2 000 euros de courtage remboursé et une prise en charge des frais de transfert.
  • Boursorama Banque : l'ordre de bourse est à 1. 99 euros ainsi que des remboursement des frais de transferts
  • Fortuneo : vous offre jusqu'à 100 ordres gratuit, et des remboursemnet de frais.
  • ING : tous les frais de transfert seront remboursés ( pour les comptes titres ou les PEA ).

Conclusion

[c-inserter n=7]

Le compte titres a beaucoup d'avantages par rapport au PEA ou l'assurance vie. Par contre, il ne bénéficie pas d'adoucissement fiscaux. Mais ceci, est remplacé par les nombreux points forts qui le caractérisent. 

Avec un compte titre, vous allez pouvoir gérer au mieux vos placements, grâce à ses nombreux outils et fonctions supplémentaires qui sont à votre disposition. Le contre partie, serait peut être, le caractère un peu trop complexe de ces outils. Utiliser ce genre d'outils, même les plus simples, n'est pas vraiment donné à tout le monde, c'est loin d'être une tâche facile. 

Effectivement, les différents outils disponibles pour un compte titre, sont très performants, puissants et efficace, s'ils sont utilisés de façon correcte. Mais, dans le cas contraire, ils peuvent se montrer très dangereux pour vos investissements si vous ne les utilisez pas d'une manière bien étudiée. 

Laisser un Commentaire